DANSE JAZZ

COURS A PARTIR DE 6 ANS

Jazz ou modern’jazz ?

Aujourd’hui, l’expression « danse jazz » est un simple raccourci pour « danse modern’jazz », c’est la même chose. La danse jazz originale, telle qu’elle a été créée au début du XXème siècle, ne se pratique plus dans les cours d’aujourd’hui.

La danse jazz est un mélange de feeling, de spontanéité, d’expression de sentiments, de vivacité, de contraste. C’est le métissage par excellence.

Energie :

L’énergie de la danse jazz part des hanches pour « exploser vers l’extérieur ».

Musique :

La danse jazz ne se pratique pas sur la musique « jazz » : elle se pratique sur les musiques modernes que l’on veut, elle repose sur la rythmique, les percussions.

Elle se danse autant sur les tubes radio du jour que sur des airs de comédie musicale style Broadway (cherchez Bob Fosse!) ou sur des percussions africaines…

Pas de danse :

La danse jazz comporte des positions de base et des pas codifiés, comme en danse classique, dont la bonne maîtrise est essentielle, mais pas que : elle est aussi ouverte à l’improvisation et à la création de ses propres mouvements, exprimant l’émotion que le danseur souhaite faire passer.

Facile, la danse jazz ?

On entend parfois dire « la danse jazz est plus facile que la danse classique ». A mon avis, c’est totalement faux. D’ailleurs ces 2 disciplines n’entrent pas en compétition : on choisit le jazz parce qu’on a besoin de cette danse pour s’exprimer, pas par défaut. Je pense que la danse jazz peut sembler moins exigeante que la danse classique en raison de critères physiques différents : beaucoup de gens n’ont pas le physique « idéal » de la danse classique (notamment un bon en-dehors, un joli cou-de-pied et une grande souplesse), les autres danses sont plus ouvertes à ce niveau-là mais n’en sont pas moins difficiles.

Choisir un cours :

Chaque professeur imprime sa marque, son style dans ses cours. Par exemple un cours intitulé « danse moderne » privilégiera probablement les musiques et chorégraphies très actuelles. Mais on trouve de nombreuses variantes : jazz ethnique, jazz lyrique, broadway jazz, contemporary jazz… 

Structure des cours :

Un cours dure 1h et commence par une série d’échauffements au milieu et au sol (la barre n’est pas utilisée). Ensuite, on réalise un travail technique de tours, de sauts, avec des traversées en diagonale, etc… On termine souvent par un travail sur une « variation » : le professeur vous apprend une chorégraphie sur la chanson de son choix et sur au moins 3 ou 4 séances, idéalement pour finir par danser sur le morceau entier. On peut aussi de temps en temps vous demander un petit travail d’improvisation.

L’improvisation :

Pour se sentir à l’aise face à l’improvisation, il est essentiel d’oublier le regard des autres et de sortir de sa tête toute idée de jugement – sur soi ou sur les autres. Il suffit de se focaliser sur ce que la musique fait naître en nous comme mouvement, de se baser sur son ressenti sans l’intellectualiser.

 Le mot du professeur:

« And all that Jazz… La danse jazz est une source intarissable d’énergies plurielles et de styles métissés. Qu’elle que soit notre propre expression du jazz, se nourrir à travers le funk la soûl le Modern ou le lyrical jazz, c’est mieux utiliser sa propre énergie, faire évoluer sa propre expression et trouver son propre jazz. Mes chorégraphies dites Jazz portent le vocabulaire technique et la précision de la discipline Jazz, tantôt déroulées avec une vitesse d’exécution toute physique, tantôt déliées dans la sensualité que la trame lyrical peut nous offrir. Finalement à chaque histoire racontée une danse jazz différente, à chaque émotion à porter une énergie jazz différente. »